Girardin industriel

La loi Girardin industrielle a été votée pour encourager les investissements industriels en Outre-Mer, et aider les entreprises implantées dans les DOM-TOM.

On parle de Girardin dit Industriel, par opposition à la partie "immobilière" de la dite loi (investissement dans des logements à but locatif, bénéficiant de réductions d'impôts, acquisitions réalisées par des contribuables personnes physiques soumis à l'IRPP ou par des sociétés imposées à l'impôt sur les sociétés).

L'opération consiste pour les investisseurs à financer des matériels et des biens d'équipement aux DOM-TOM en vue d'une location d'une durée de 5 ans (minimum).

Une importante réduction: l'investisseur privé qui apporte 35% en capital, déduit 50% du montant de l'investissement directement de ses impôts.

Depuis 2013, le dispositif est plafonné. La réduction d'impôt procurée peut atteindre un maximum de 48 000 €.

Le gain est immédiat: c'est une opération "one shot". En investissant l'année N, l'année suivante vous récupérez jusqu' à 130% de cet investissement en réduction d'impôt.

Si le montant de la réduction d'impôt excède le montant de votre impôt dû, vous détenez alors une créance sur l'Etat.

Grâce à un montage financier utilisant le levier de l'emprunt ou d'un financement cash par l'exploitant, les produits Girardin Industriel offrent une réduction d'impôt de 125% à 135% du montant de la souscription (selon la période de l'année).