Apport personnel

Rechercher dans les définitions (terme ou expression)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme

Glossaires

Terme Définition
Apport personnel


L’acquisition, la construction d’un logement ou la réalisation de travaux importants nécessitent très souvent un prêt. Dans la plupart des cas, un apport personnel est exigé. Cette somme sert à financer une partie de l’investissement immobilier. Attention, les frais de notaire et de garantie ne sont pas toujours financés par l’organisme prêteur. Le montant varie en fonction des règles propres à chaque banque ou établissement financier. Généralement, dans le cadre de l’acquisition d’une première résidence principale, les banques préfèrent qu’il y ait au moins 10% d’apport personnel sur le prix d’acquisition en sus des frais de notaire et de garantie. L’intérêt est d’avoir l’apport personnel maximum afin de limiter un prêt bancaire trop important. C’est, de plus, un élément déterminant du taux qui sera appliqué pour votre prêt. L’apport personnel peut être constitué par :

  • le prêt à taux 0% (Ministère du Logement),
  • l’épargne-logement souscrite par le ménage, ou par les enfants, ou les proches parents,
  • les prêts accordés aux salariés au titre du 1% patronal,
  • les prêts aux fonctionnaires,
  • les prêts à caractère social accordés par les Caisses d’Allocations Familiales,
  • les prêts de caisse de retraite,
  • le prêt relais accordé dans l’attente de la revente du logement précédent.

On notera que dans certains cas particuliers par exemple, les investissements locatifs ou les prêts travaux, les banques pourront accepter de financer l'intégralité de l'opération.

Rechercher :

Rechercher dans les définitions (terme ou expression)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Fil d'actualité introuvable